Vous désirez rester informé de nos bons plans,

conférences, ateliers et promotions ?

inscrivez-vous ici !

Libre à Toi

Librairie

 

Avenue de Forest, 30

5580 Rochefort / Belgique

Tel: +32 (0)84 478 555

Mail: info@libreatoi.be

Boutique en ligne

 

Commandez vos articles en un clic

Vous serez prévenus par sms ou par mail

dès réception au magasin

 

L'article que vous souhaitez ne se trouve pas dans la boutique en ligne?

Joignez-moi via l'onglet "Nous contacter"

(en haut à droite sur cette page)

 

 

 

 

All

JeunesseBien être / santéMéditation / Relaxation / Sophrologie

Le hêtre qui ne voulait pas l'être - conte et méditation - Vinciane Born - éditions Weyrich

14.9 EUR

Râler est devenu si tendance que même les arbres si mettent !

 

Le Hêtre Baudouin trouve sa vie « trop nulle ! ». Il râle sur tout et sur tout le monde :

- Je voudrais vous y voir ! Toujours le même paysage à regarder. J’ai des crampes aux branches. Il fait froid et toutes mes feuilles sont parties. J’ai l’air malin : nu comme un ver, les bras en l’air.

Au fil des saisons, Baudouin lancera regards noirs et mots tranchants sur Lulu l’écureuil, Colombine et ses colombinous, Arthur le fils du fermier, même la tempête Tornade et le roi Soleil en prendront pour leur grade !

Et si ce n’étaient pas ces contrariétés extérieures qui le rendaient malheureux ?

Au fil des pages, joliment illustrées par les aquarelles de l’auteur, l’enfant prendra parti tantôt pour l’arbre, tantôt pour sa cible. Petit à petit, il découvrira que les râleries banales du quotidien ne sont pas très efficaces pour régler les problèmes. Par contre, elles sont de redoutables « chasse-bonheur ».

La méditation du Hêtre qui ponctue le récit montrera au jeune lecteur comment poser son attention sur ce qui compte vraiment. Un petit jeu simple et amusant qui l’aidera à dépasser plus facilement ses frustrations à l’école ou à la maison.

A l’âge où les histoires se partagent entre enfants et adultes, « Le Hêtre qui ne voulait par l’être » est aussi un livre qui rend complice les générations. En effet, si la râlerie n’a pas d’âge, la démasquer ensemble, avec humour et bienveillance, démultiplie le bonheur qui se cache derrière !