Vous désirez rester informé de nos bons plans,

conférences, ateliers et promotions ?

inscrivez-vous ici !

Boutique en ligne

 

Commandez vos articles en un clic

Vous serez prévenus par sms ou par mail

dès réception au magasin

 

L'article que vous souhaitez ne se trouve pas dans la boutique en ligne?

Joignez-moi via l'onglet "Nous contacter"

(en haut à droite sur cette page)

Découvrez aussi nos exclusivités

uniquement disponibles au magasin...

 

Libre à Toi

Librairie

 

Avenue de Forest, 30

5580 Rochefort / Belgique

Tel: +32 (0)84 478 555

Mail: info@libreatoi.be

All

*** Les nouveautés ***Wilfried magazine

Wilfried magazine - numéro 12 - été 2020

12.5 EUR

Wilfried, le magazine qui raconte la Belgique
À lire comme un roman

« Comprendre, ne pas juger »
(Georges Simenon)

 

LE CONCEPT
Fondé en juin 2017, Wilfried est un média comme il n’en existe aucun autre en Belgique. Publié quatre fois par an, sur du papier, le magazine Wilfried se tient à distance des micro-incidents de l’actualité pour mieux explorer les grands courants de notre temps.

 

Wilfried chercher à explorer la Belgique sous ses multiples facettes. Au sommaire ? Des interviews fleuves, des récits en coulisses, des reportages au long cours, des portraits fouillés, des chroniques nourries par « un certain regard »…

 

Wilfried accorde une attention particulière à la scène politique belge. Nous voulons la raconter à la façon d’un roman, en mêlant approche documentaire et art du récit.

Notre ligne éditoriale ? L’exigence au niveau du contenu, le respect de la nuance, mais aussi le plaisir de lecture et la fantaisie.

 

UN ENGAGEMENT
Le goût de la nuance, le respect du pluralisme, cela ne signifie pas que nous restons indifférents aux enjeux de notre temps, que ce soit l’écologie, le féminisme, les inégalités sociales, la lutte contre le racisme. Bien au contraire : nous portons sur l’état du monde un regard préoccupé, concerné.

 

Notre volonté de sortir tous les trois mois un magazine de qualité, elle résulte d’un engagement profondément ancré en nous. Cet engagement se décline en trois volets.

 

Un volet culturel, d’abord. Nos imaginaires sont désormais alignés sur l’outre-Quiévrain et l’outre-Atlantique. Entre Paris et New York, nos nouvelles capitales mentales, il y a pourtant Verviers, Dranouter, Clabecq, Anvers, Molenbeek, Tremelo, La Louvière, Namur… Autant de lieux qui prennent tout leur relief dans les pages de Wilfried. Il y a une réalité belge, un décor belge, qui existe, avec ses côtés énervants mais aussi son génie propre.

 

Un volet éthique, ensuite. Contre l’emmurement dans ses certitudes, le refus de comprendre autrui. Dans une époque envahie par l’agressivité et les jugements à l’emporte-pièce, nous voulons pratiquer un journalisme de l’ouverture, de l’empathie, de la nuance et de l’équilibre.

 

Un volet psychologique, enfin. La tendance est au court-terme, au flux continu des images et des infos. Des études cognitives l’attestent : sur papier, on retient mieux ce que l’on lit, car les mots s’ancrent plus profond dans les mémoires quand on se met hors ligne. Les articles que vous lirez dans Wilfried laissent une trace en vous. Ils s’impriment dans votre mémoire, à l’encontre d’un certain air du temps qui incite à l’amnésie générale.

UNE COOPÉRATIVE 100% MADE IN BELGIQUE
Wilfred est organisé en coopérative. Le capital de la société a été apporté par nos 340 coopérateurs et coopératrices, de simples citoyens qui ont choisi de soutenir une aventure éditoriale unique. Le fonctionnement en coopérative est le meilleur garant de notre indépendance vis-à-vis de tous les pouvoirs.

 

Wilfried est imprimé sur les hauteurs de Liège. Nous sommes un magazine indépendant de tous les pouvoirs et de tous les grands groupes médias. Nous n’avons de compte à rendre qu’à nos lecteurs et lectrices.

RECONNAISSANCE
Le travail mené par les journalistes du magazine Wilfried a été plusieurs fois récompensé. Nous offrons en libre accès les articles primés.

 

François Brabant a reçu en 2018 le prix Belfius de presse écrite pour son portrait de Jean-Michel Javaux, ancien président d’Ecolo et bourgmestre d’Amay.

 

Quentin Jardon s’est vu décerner en 2018 le prix du Développement durable pour un grand reportage consacré aux petites lignes ferroviaires désaffectées (et bientôt remises en service ?) de Wallonie.

 

David Leloup et Joël Matriche ont reçu en 2019 le prix Belfius de presse économique pour leur enquête sur Michèle Lempereur, femme d’affaires, lobbyiste, ex-épouse du ministre Guy Mathot et compagne de Willy Demeyer, l’actuel bourgmestre de Liège.

 

Sophie Mignon a été nominée en 2020 au prix Belfius « coup de cœur » pour son enquête sur l’homme d’affaires belgo-congolais George Forrest.

WILFRIED ?
Ah oui, et pourquoi Wilfried ? On peut y voir une référence à un prénom très répandu dans notre pays, un clin d’œil à Wilfried Martens, Premier ministre emblématique dans les années 1980, mais aussi –pourquoi pas – à Wilfried Van Moer (légendaire joueur du Standard) et à Wilfried Peeters (coureur cycliste avaleur de pavés).