Vous désirez rester informé de nos bons plans,

conférences, ateliers et promotions ?

inscrivez-vous ici !

Boutique en ligne

 

Commandez vos articles en un clic

Vous serez prévenus par sms ou par mail

dès réception au magasin

 

L'article que vous souhaitez ne se trouve pas dans la boutique en ligne?

Joignez-moi via l'onglet "Nous contacter"

(en haut à droite sur cette page)

Découvrez aussi nos exclusivités

uniquement disponibles au magasin...

 

Libre à Toi

Librairie

 

Avenue de Forest, 30

5580 Rochefort / Belgique

Tel: +32 (0)84 478 555

Mail: info@libreatoi.be

All

Bien être / santéDéveloppement personnel / psychologieLivres pratiques

Tendresse pour la terre et l'humain - P Rabhi, A Van Stappen - éditions Jouvence

7.6 EUR

Petit cahier d'exercices de tendresse pour la terre et l'humain

La voie du colibri

La Terre, tout comme l'Humain, a besoin d'attentions et de tendresse. Choyée, la planète n'en devient que plus belle et plus accueillante. Et, entourés de bienveillance, nous nous épanouissons davantage et accomplissons des merveilles. Apprenons donc à cultiver l'harmonie avec notre planète et à entretenir nos richesses intérieures ! Devenons partisans de la « simplicité heureuse » ! Dans un élan de gratitude et d'altruisme, donnons sans compter, consommons avec mesure et nous découvrirons qu'être attentif envers la terre et l'humain est source d'une immense joie !

Ce petit cahier d'exercices souhaite donner, à ceux qui le liront et le pratiqueront avec coeur et conscience, des clés pour s'enrichir de ressources très précieuses qui, comme l'amour, augmentent à chaque fois qu'on les partage : la sérénité et la joie éprouvées lorsque l'on offre sa tendresse au Vivant.

Le symbole du colibri vise à inspirer, relier et soutenir, ceux qui souhaitent participer à une transformation écologique et humaine de la société. Afin que chacun puisse, individuellement et collectivement (re)prendre en mains sa destinée.

« Quels enfants laisserons-nous à la planète et quelle planète laisserons-nous à nos enfants ? »
Pierre Rabhi